www.droitauchomage.com

Calcul et simulation de l'allocation au chômage

Désormais, l'allocation chômage s'appelle Allocation d'aide au Retour à l'Emploi (ARE). On calcule l'ARE à partir de vos anciens salaires, primes incluses. Et le montant de l'allocation peut varier selon le montant des salaires perçus auparavant, les modes d'activité - autrement dit à temps partiel ou à temps plein- et également la perception d'une pension d'invalidité deuxième ou troisième catégorie.

Pour la période de référence calcul, la règle est simple : on prend en compte les revenus des douze mois civils précédant le dernier jour travaillé et payé, ou la fin du mois civil précédant le dernier jour travaillé et payé dans le cas où ce dernier jour intervient en cours de mois.

Le salaire journalier de référence

Concernant le paiement de vos allocations ARE, il est mensuel, et s'effectue après le traitement de votre déclaration de situation mensuelle. Ce paiement va correspondre au versement d'un certain nombre de jours d'allocations. En fait, une valeur journalière définit votre ARE. Et celle-ci se base sur le calcul préalable d'un salaire journalier de référence.

Pour obtenir ce dernier, il faut additionner vos salaires de référence sur la période de calcul et diviser ce revenu de référence par 365 jours, desquels on retranche les jours d'absence et les jours sans contrat de travail.

Le montant brut de l'allocation

Le montant journalier brut de votre allocation ARE est équivalent au montant le plus élevé entre 40,4 % de votre salaire journalier de référence + 11,57 euros ou 57,4 % de votre SJR. N.B. : si vous travailliez à temps partiel, la partie fixe de l'allocation (11,57 euros) et l'allocation minimale (28,21 euros) sont affectés d'un coefficient de réduction.

La durée de versement du chômage

La règle avec l'allocation d'aide au retour à l'emploi est la suivante : un jour de travail vaut un jour indemnisé. Néanmoins, il faut savoir que le maximum est de deux ans de chômage. Et la condition est d'avoir travaillé minimum durant quatre mois au cours des vingt-huit mois précédents et trente-six mois pour les seniors.

Simulation des indemnités

Sur le site internet de Pôle Emploi, il est possible de faire une simulation des droits. A noter que cette dernière est accessible aux situations qui relèvent uniquement du règlement général. Le calcul va s'effectuer à partir des douze derniers mois de salaires bruts ou du dernier mois de salaire brut soumis à contributions précédant le dernier jour travaillé.

Cette simulation n'est pas contractuelle, il sera nécessaire de déposer un dossier à l'organisme par la suite. Pour le calcul, il vous sera notamment demandé votre date de naissance, la période durant laquelle vous avez travaillé, s'il s'agissait d'un temps de travail plein ou partiel, le nombre de jours de congés payés perçus lors du départ, si vous avez eu une indemnité de licenciement ou s'il est question d'un licenciement économique.